L'actualité

23.02.2018

La classe de 3e du LEGTPA de Magnac-Laval (87) au Festival International de la BD d'Angoulême

Malgré une pluie torrentielle, les élèves de la classe de 3e du LEGTPA de Magnac-Laval ont beaucoup apprécié la sortie pédagogique du jeudi 25 janvier au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.
La journée a commencé très fort avec la découverte de l’exposition "Fairy Tail". Pour ceux qui ne connaissent pas, "Fairy Tail" est une série publiée au Japon et en France, créée par Hiro Mashima qui connaît un immense succès depuis ses débuts en 2006, avec plus de 60 millions d’exemplaires vendus à ce jour. Il s’agit d’une saga épique pleine de magie et d’aventures, à destination d’un public adolescent. Les élèves ont ainsi pu découvrir ce  manga et les raisons de son succès, au travers de cette exposition. Au fil de la visite, une exploration du royaume de Fiore a permis d’apprécier les somptueux décors créés par Hiro Mashima et sa créativité foisonnante.
Ce qui n’était pas programmé par contre, c’est la rencontre avec l’auteur en sortant de l’exposition. Alors forcément quand on a 15 ans et qu’on est fan de la série, on est quelque peu prise d’émotion : "J’ai réalisé mon rêve en rencontrant Hiro Mashima. J’étais tellement contente que j’en ai pleuré"  a déclaré Emma. Très abordable, le mangaka a fait une série de photos avec les élèves et a répondu à leurs questions.
La matinée s’est poursuivie par la rencontre très intéressante avec Christophe Ferreira, créateur de dessins animés et auteur français de BD au Japon, qui nous a parlé de son métier, particulièrement de la série "Le Monde de Milo".
Les élèves sont même repartis avec un dessin dédicacé qui va venir décorer leur salle de classe. Après la pause déjeuner, les élèves ont vu une rétrospective exceptionnelle du japonais Osamu Tezuka considéré comme le fondateur du manga moderne. Au panthéon de ses créations, trône le célèbre "Astro Boy" (Tetsuwan Atomu, 1952), l’enfant robot alimenté par une pile nucléaire.Poursuite en visite libre pour les élèves dans la bulle des dédicaces et sur les stands de figurines japonaises pour repartir avec un petit souvenir du festival.
La journée s’est terminée par une expérience en 3D originale intitulée "Le secret du Ruban Monde", dans laquelle les élèves ont pu sauver la planète d’énormes météorites.
Que l’on aime lire ou pas, que l’on soit fan de BD ou pas… la sortie au Festival International de la BD d’Angoulême est une expérience aussi distrayante qu’enrichissante pour les élèves et leurs accompagnateurs.