L'actualité

18.12.2017

Centre équestre d'Yssingeaux (43) : Douceur du Velay, une jument au cœur d’un projet professionnel

Une équipe d’élèves du lycée agricole George Sand s’est donné comme projet de formation d’entraîner à la compétition une pouliche née au Centre équestre d'Yssingeaux.
La jument Douceur du Velay, issue de l'élevage de chevaux de sports du lycée, a été prise en charge par les élèves de Bac Pro Conduite et Gestion de l'Entreprise Hippique dès son sevrage à 6 mois, débourrée à l'âge de 3 ans et demi puis dressée pour accepter les manipulations des cavaliers. Les soins et l’attention apportés par les élèves tout au long de sa croissance ont permis à la jument d’optimiser son développement physique au service d’un potentiel sportif de haut niveau.
En 2017, elle commence sa carrière en compétition d'endurance. Les élèves se sont relayés au quotidien afin de mettre en œuvre un programme de travail spécifique et rigoureux. Valorisée à trois reprises sur circuit professionnel en région Rhône-Alpes-Auvergne, la jument s'est qualifiée pour la prestigieuse finale nationale d'endurance Jeune Chevaux organisée par la Société Hippique Française au Haras national d’Uzès les 6 et 7 octobre derniers.
Les entraînements se sont alors accentués, rien n'a été laissé au hasard. Il a fallu choisir un cavalier dans l'équipe d'élèves, son remplaçant, un premier assistant chargé des soins, un deuxième pour l’alimentation et un troisième pour le "matériel", puis planifier le déplacement, l'hébergement et toute la logistique. Certaines formations professionnelles du Lycée ont été sollicitées pour préparer cette sortie, notamment les CAPa Palefreniers Soigneurs qui ont contribué aux différents soins entre les entraînements.
Encadrés par deux enseignants, Carole Balian et Philippe Plantif et avec le soutien de la directrice du centre équestre Anouk Sevrez, Douceur et sa cavalière, accompagnées par toute leur équipe d'assistants, réalisent la performance des 40 km dans le peloton de tête et se classent avec mention Très bien. Philomène Dubuis, quant à elle, a été qualifiée sur l'épreuve réservée aux chevaux de 5 ans sur 60 Km.
Ce projet professionnel a mis en application de façon concrète les apprentissages des élèves tout au long de leur formation. Il leur a permis d'exercer leurs talents de cavaliers, de se confronter à la difficulté des épreuves sportives, d'affronter la rigueur de la préparation physique et de côtoyer le monde professionnel en situation. Ce projet a mis également en avant l'importance du travail d'équipe tant au niveau de l'entraînement que de l'assistance le jour de la course.