L'actualité

10.11.2017

L’enseignement facultatif à Magnac-Laval (87) : outil d’apprentissage et baromètre de la motivation des jeunes

Cette année scolaire est marquée par une très grande implication des élèves de bac professionnel Technicien Conseil Vente en Animalerie. Le baromètre de la motivation des élèves affiche une tendance au grand beau avec 34 élèves de 1ère et 11 élèves de Tale (soit plus de la moitié des apprenants) qui ont choisi de suivre le seul enseignement facultatif proposé par le LEGTPA de Magnac-Laval.
Il s’agit d’un atelier de perfectionnement aquariophile dans lequel les élèves viennent volontairement parfaire leur apprentissage professionnel à travers des travaux pratiques et des visites axés sur la découverte des secteurs innovants ou de pointe de l’aquariophilie.
C’est dans ce contexte qu’ils ont effectué leur première visite le 11 octobre dernier à l’Aquarium du Périgord Noir, accompagnés par F. Renaud, professeure de Techniques Professionnelles Animalières, qui pilote cet enseignement et L. Marchal, professeure de Techniques Documentaires. Ils ont ainsi bénéficié de deux visites proposées par des guides animaliers spécialisés de la structure, l’une sur le secteur aquariophilie et l’autre sur le secteur terrariophilie.
Les nombreux échanges qui ont ponctué ces ateliers ont permis aux uns et aux autres d’appréhender notamment les problématiques des espèces invasives et d’acquérir une meilleure prise de conscience de leurs futurs rôles de conseillers vendeurs sur le bien-être animal  et le respect de l’environnement appuyé par des exemples concrets.
D’autres visites sont ainsi prévues au cours de l’année, notamment celle prochaine de l’Aquarium de la Rochelle et un petit voyage de 2 jours pour aller à la découverte des professionnels de l’animalerie situés en amont de la filière : importateur de poissons, fabricants de matériels, etc…
Une méthode pédagogique qui entretient la motivation des jeunes tout en développant la notion de mobilité, atout indispensable à leur avenir professionnel comme à leur développement personnel.
C’est en tous cas le pari fait par le lycée agricole de Magnac-Laval dans cet enseignement optionnel.