Aller au contenu principal

L'enseignement secondaire général, technologique et professionnel


Les établissements d'enseignement secondaire proposent plusieurs filières de formation :

  • la filière professionnelle prépare à la vie active et aux études supérieures courtes (BTSA notamment) ;
  • la filière technologique (Bac STAV) conduit à des études supérieures courtes (BTSA, BTS, DUT...) et permet aussi une entrée à l'université ;
  • la filière générale conduit à des études supérieures longues (Universités, Grandes Ecoles).
  • L’enseignement agricole ouvre l’accès à des diplômes d’État.
    Les formations sont organisées de façon à faciliter les poursuites d’études et les changements d’orientation.

    • CAPa
      Le certificat d’aptitude professionnelle agricole est un diplôme professionnel qui se prépare en deux ans après la classe de troisième. Le CAPa, de niveau 3, vise l’insertion professionnelle comme ouvrier qualifié dans les secteurs de la production agricole, de l’aménagement, de la transformation et des services. Dans certaines conditions, il permet aussi aux titulaires du diplôme d’intégrer le cursus du baccalauréat professionnel en classe de première professionnelle.
    • Bac Pro
      Le baccalauréat professionnel est le diplôme de référence de la voie professionnelle. Il se prépare en trois ans après la classe de troisième. Il vise à former des salariés hautement qualifiés, des techniciens, des chefs d’équipe et des responsables d’exploitation ou d’entreprises agricoles.
      • Liste des Bac Pro
      • BEPA
        Le brevet d’études professionnelles agricoles est accessible au cours du cursus en 3 ans préparant au baccalauréat professionnel. Il constitue la certification intermédiaire de niveau 3 délivrée en fin de première professionnelle.
    • Bac Techno
      Le baccalauréat technologique permet d’acquérir les bases nécessaires à la poursuite d’études supérieures courtes (BTSA) ou longues (université, école d’ingénieurs…). L’enseignement agricole propose la série STAV (sciences et technologie de l’agronomie et du vivant) du baccalauréat technologique.
    • Bac général
      Le Bac général donne à l’élève la culture générale scientifique permettant la poursuite d’études supérieures scientifiques courtes (BTSA) ou longues (université, école d’ingénieurs, classe préparatoire…).

    Le BPA, le BP et le CS se préparent par les voies de l’apprentissage et de la formation professionnelle continue. Ils sont délivrés par unités capitalisables.

    • Le BPA (brevet professionnel agricole) est un diplôme de niveau 3 qui permet d’exercer une activité d’ouvrier qualifié dans les domaines agricole et para-agricole.
    • Le BP (brevet professionnel) est un diplôme de niveau 4 qui permet d’exercer en tant que salarié hautement qualifié ou en tant que responsable d’une exploitation agricole.
    • Le CS (certificat de spécialisation) apporte un complément spécifique de formation et prépare à des profils particuliers d’emplois.
  • Toutes les formations sont dispensées suivant des programmes et référentiels nationaux (consultables sur le site www.chlorofil.fr) , qui en précisent respectivement le contenu et les objectifs

    • les diplômes sont définis par un "référentiel de diplôme" (document officiel qui définit les objectifs de formation, les horaires d'enseignement, le règlement d'examen...) composé d'un référentiel de formation et un référentiel de certification ou d'évaluation ;
    • dans le cas des formations professionnelles, ceux-ci sont élaborés à partir d'un référentiel professionnel qui décrit les situations de travail couvertes par la profession préparée.
  • Il existe plusieurs modalités d'obtention d'un diplôme de l'enseignement agricole.
    Quelle que soit la modalité, la valeur du diplôme est identique.

    • Épreuves terminales
      C'est la modalité la plus connue : certains diplômes sont délivrés uniquement par des épreuves terminales proposées en fin de parcours ou de cycle de préparation.
       
    • Contrôle en Cours de Formation (C.C.F.)
      Tout au long du cycle de formation, des épreuves certificatives sont organisées et comptabilisées pour l'obtention du diplôme. Ces évaluations sont complétées par des épreuves terminales. Selon les diplômes, le CCF et les épreuves terminales interviennent pour environ 50% chacun dans la délivrance du diplôme.
       
    • Unités capitalisables (U.C.)
      Cette modalité d'évaluation est réservée aux diplômes comme le brevet professionnel ou le brevet professionnel agricole, le CAPa ou le brevet de technicien supérieur agricole.
      Les objectifs pédagogiques identifient les capacités que doivent posséder les titulaires du diplôme. Ils sont répartis en unités capitalisables ou UC. Chaque UC est repérée dans le référentiel par un objectif particulier appelé objectif terminal d'intégration. Chaque UC peut être obtenue séparément dans n'importe quel ordre, à n'importe quel moment de la formation (on n'est pas obligé d'attendre la fin de l'année scolaire pour acquérir des UC). Elles sont indépendantes les unes des autres. Le candidat garde le bénéfice des unités acquises pendant cinq ans.
      Il existe 2 types d'unités :
      - des unités nationales de qualification
      - des unités capitalisables d'adaptation régionale à l'emploi (UCARE)
      De même, il existe des U.C. communes à différentes options de diplômes et d'autres spécifiques à certaines d'entre elles.
       
    • Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
      La VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) est une voie d'accès aux certifications professionnelles inscrite au Code du Travail et au Code de l'Education (Loi de Modernisation Sociale du 18 janvier 2002). Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins un an d'expérience salariée, non salariée ou bénévole peut entreprendre une démarche VAE. Tous les diplômes, titres et certificats de qualification professionnelle inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (France compétences - RNCP) sont concernés.

Carte des établissements