Aller au contenu principal

"Martyre de la cause", une vidéo du Lycée de Pixérécourt (54)

Concours Buzzons contre le sexisme 2022

Un groupe de 5 filles et 2 garçons de la classe de 1re Gestion des Milieux Naturels et de la Faune du lycée agricole de Pixérécourt (54), portés par leur professeure d’Education Socio-culturelle, Laurence Palmer, a été mis à l’honneur lors de la cérémonie de remise des prix du Concours "Buzzons contre le sexisme 2022". Leur clip vidéo, illustrant la chanson de l’artiste Mathilde, intitulé "Martyre de la cause", a reçu le prix du Festival féministe du film documentaire Femmes en Résistance

Un clip vidéo très engagé et percutant qui sera projeté sur grand écran lors du Festival "Femmes en résistance 2022", les 25 et 26 septembre à l’espace municipal Jean Vilar à Arcueil.

La qualité de leur travail a particulièrement séduit le jury qui a été touché par l’implication des jeunes dans ce travail qui transparait clairement dans le clip. Ce clip est très "fort" mais donne à réfléchir sur la réalité des rapports sociaux de genre. Il témoigne de leur envie de dénoncer les situations de harcèlement et de violences sexistes pour faire réagir et changer les choses. Encore un bel exemple de l'engagement citoyen de nos élèves !

France Timmermans, vidéaste et Franck Dépretz journaliste indépendant, de l’association  Vidéaux Proj', ont été sollicités pour accompagner le projet. Ils nous racontent cette belle expérience, autant pour eux que pour les jeunes :

"Chaque stage que nous animons est une aventure. Celle-ci fut particulièrement belle et intense. Une alchimie s'est opérée entre le lundi - moment où l'on ne se connaissait pratiquement pas, où nous partions d'une feuille presque vierge - et le vendredi où les jeunes sont reparti.e.s ému.e.s par l'expérience qu'ils ont vécue, après avoir écrit une histoire, joué elles et eux-mêmes les personnages et réalisé le tout. En une semaine, cela donne un condensé d'émotions - d'autant plus au vu de la dureté du sujet choisi - qui les marque profondément.

Quant à nous deux, nous avons pu partir de ce support artistique, de ce "prétexte", la création d'un clip en l'occurrence, pour avoir de vraies réflexions féministes avec les élèves. En petit groupe, en confiance, nous avons vraiment pu aborder, sans filtre, de nombreux sujets rarement développés dans un cadre scolaire : qu'est-ce que la masculinité, la virilité, la domination masculine, le patriarcat, etc. ? Les débats furent profonds et la participation des quelques garçons du groupe fut sincère, bienveillante et hyper enthousiaste !

En résumé, hormis le montage, les jeunes ont tout fait elles et eux-mêmes ! Et sont devenu.e.s, le temps d'une semaine, comédien.ne.s et cinéastes en herbe."

Laurence Palmer, l’enseignante initiatrice du projet, très fière de ses élèves et touchée par cette récompense dans le cadre de Buzzons contre le sexisme revient sur à son tour sur cette aventure :

"Oui, quelle belle et intense aventure-bulle de notre équipe de tournage ! C'est grâce au climat de confiance et de travail, établi par France Timmermans et Franck Dépretz, des artistes vidéaste et journaliste de talents, que nous avons réussi à embarquer les lycéens dans la création de ce clip-vidéo au scénario et aux images fortes et engagées.

Que la vidéo ait reçu le Prix du festival féministe du film documentaire de "Femmes en résistance", c'est juste génial pour eux et pour nous, car cela prouve que nous avons eu raison de leurs faire confiance.

Bien sûr, sans le consentement de Mathilde pour l'utilisation de sa chanson comme support, nous n'en serions pas là. Encore merci à elle, les paroles de "Martyre de la cause", sont à jamais dans nos corps, et je suis fière que les images soient à la hauteur de son texte.

Merci à la Direction du lycée de planifier une Semaine des Arts, et de donner les moyens de proposer un stage vidéo d'une semaine à deux groupes d'apprenants.
Merci à la DRAC pour son soutien aux artistes.
Merci à France et Franck de VIDÉAUX PROJ' de pousser toujours plus loin les limites des possibles !
Et Mille Mercis aux élèves d'être entrés dans le projet avant qu'il ne démarre, de vous être dépassés en vous autorisant à montrer vos émotions en jouant les rôles, et d'avoir patiemment fabriqué, tels des artisans d'art, des images pour créer une œuvre dont vous pouvez être fièr.es. Et merci au jury ! "

Recherche par localisation